at-tawhid.net

Les piliers de la salât ul janâzah (Nâfi', Mâlik Ibn Anas, Al Bukhârî...)

25 Avril 2012, 09:11am

Publié par at-tawhid.net

Les piliers de la salât ul janâzah sont au nombre de 5. C'est ainsi qu'il est dit dans la Muqaddimat Ul 'Izziyyah de l'Imâm Abul Hasan Al Mâlikî Ash Shâdhilî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) qu'il s'agit de :

 

1) l'intention,

2) la station debout,

3) les 4 takbîr,

4) les invocations entre ces takbîr,

5) le salut final. 

 

1) Le premier pilier qu'est l'intention se base sur le hadîth que rapporta Sayyidunâ 'Umar Ibn Al Khattâb (qu'Allâh l'agrée) où le Messager d'Allâh (que La Grâce et La Paix soient sur lui) a dit : « Les actes ne valent que par leur intention. Et chacun sera rétribuer selon son intention. Celui qui émigre pour Allâh et Son Messager, son émigration lui sera comptée comme étant réalisée pour Allâh et Son Messager. Et celui qui émigre dans le but d'acquérir des biens de ce bas-monde ou bien pour épouser une femme, son émigration ne lui sera comptée que ce pour quoi il a émigré. » [Al Bukhârî].

 

2) Le second pilier qu'est la station debout dans la prière se base sur le verset où Allâh (qu'Il soit exalté) dit à propos des hypocrites et des mécréants : « Et ne fais jamais la prière sur l'un d'entre eux qui viendrait à mourir, et ne te tiens pas debout auprès de sa tombe [...] » [Sourate 9 - Verset 84]. Ceci dit, une excuse valable - telle que la maladie - peut permettre au croyant de faire cette prière en position assise.

 

3) Le troisième pilier que sont les 4 takbîr se basent sur le hadîth que rapporta l'Imâm Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh lui fasse miséricorde) qui a dit : « On rapporte d'après Ibn Shihâb, d'après Sa'îd Ibn Al Musayyab, d'après Abû Hurayrah que lorsque le Messager d'Allâh (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) annonça la mort de An Najâshî aux gens, le jour même de son décès, il se rendit au lieu de prière avec eux, les mis en rang, puis fit [la prière funéraire] de 4 takbîr. » [Al Muwattâ°].

 

4) Le quatrième pilier que sont les invocations entre les takbîr est basé sur le hadîth relaté par Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée) dans lequel le Prophète (que La Grâce et La Paix soient sur lui) a dit : « Lorsque vous faites la prière pour le mort, invoquez Allâh pour lui avec sincérité. » [Abû Dâwud et Ibn Mâjah].

 

5) Enfin, le cinquième pilier qu'est le salut final se base sur la parole de l'Imâm Nâfi' Ibn 'Abd Ir Rahmân Al Madanî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) rapporté par l'Imâm Mâlik (qu'Allâh lui fasse miséricorde) : « Quand 'Abdu Llâh Ibn 'Umar accomplissait la prière funéraire, il faisait la salutation finale à haute voix afin que cela soit entendu de ceux qui le suivaient. » [Al Muwattâ°].

 

Et Al Qâdî 'Iyâd Ibn Mûsâ Al Yahsubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) énonca également d'autres points tout aussi importants, à savoir :

 

* la pureté de toute souillure et de tout déchet,

* prier face à la Qiblah

* ne pas parler durant la prière,

* couvrir sa nudité.

 

Et il conclua (qu'Allâh lui fasse miséricorde) en disant : « Les conditions de sa validité sont les mêmes que celles énoncées pour la prière obligatoire, sauf qu'il n'y a pas de récitation coranique la concernant, pas d'inclinaison, aucune prosternation et que l'on ne s'assoit pas [durant son accomplissement]. » [Al I'lâm bi Hudûdî Qawâ°id Il Islâm].


Commenter cet article