at-tawhid.net

Paroles de savants hanbalites à l'encontre des anthropomorphistes (Ibn Hamdan, Ibn Al Jawzî, Ibn Balbân...)

1 Février 2012, 03:50am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Ibn Hamdan Al Harrânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Quiconque affirme qu'Il est, par Son Essence (bi dhâtihî), partout ou bien dans un lieu spécifique, est mécréant (kâfir) ; ceci car la localisation de l'endroit nécessite la pré-éternité de l'endroit. » [Nihâyat Ul Mubtadi'în].

 

Al Imâm Abul Farâj Ibn Al Jawzî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Pour nous, il est un devoir de croire que l'Essence d'Allâh (dhâti Llâh) n'est pas contenue dans un endroit et qu'Il n'est pas attribué du changement, ni du déplacement. » [Daf' Shubah It Tashbîh].

 

Al Imâm Sulaymân Ibn 'Abdi Llâh Ibn Muhammad Ibn 'Abd Il Wahhâb (qu'Allâh lui fasse miséricorde), le petit-fils du fondateur de la secte anthropomorphiste wahhabite à laquelle il était opposé, a dit : « Celui qui croit ou bien affirme qu'Allâh est, par Son Essence (bi dhâtihî), partout ou bien dans un endroit spécifique, est mécréant (kâfir). Et certes, il est obligatoire d'affirmer catégoriquement qu'Allâh est distinct de Sa création, « établit sur le trône » (istawâ° 'ala 'arsh) sans modalité, similarité ou analogie possible. Et Allâh était alors qu'il n'y avait pas d'endroit, puis Il créa l'endroit et Il est aujourd'hui exalté de la même manière qu'Il l'était avant qu'Il n'ait créé l'endroit. » [At Tawdîh 'An Tawhîd Il Kallâq fî Jawâb Ahl Il 'Irâq].

 

Et l'Imâm Shams Ud Dîn Ibn Balbân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit de la même manière : « Quiconque croit ou dit qu'Allâh est, par Son essence (bi dhâtihî), partout ou bien dans un endroit spécifique, est mécréant (kâfir). Il est obligatoire d'affirmer catégoriquement qu'Il (exalté soit-Il) est distinct de Sa création. Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) était alors qu'il n'y avait pas d'endroit, puis Il créa les endroits et Il est maintenant tel qu'Il était avant qu'Il ait créé les endroits. » [Mukhtasar Ul Ifâdât fî Rub' Il 'Ibâdât wa Al Âdab wa Az Ziyâdât].

 

Telle est la croyance des hanbalites bien-guidés épargnés par l'anthropomorphisme, égarement qui toucha leur madh-hab de plein fouet à travers les siècles, ce qui fit dire à l'Imâm Ibn Al Jawzî à l'encontre de ses pairs hanbalites touchés par l'égarement : « Ne faites pas entrer dans le madh-hab de cet homme pieux du salaf (Ahmad Ibn Hanbal) ce qui n'en fait pas partie ! Vous avez apporté la honte et le déshonneur sur cette école à un tel point que la seule chose que l'on dit sur les hanbalites est qu'ils sont anthropomorphistes ! » [Daf' Shubah It Tashbîh].

 

Et il a dit aussi : « Abû Muhammad At Tamîmî avait d'ailleurs l'habitude de dire de l'un de vos leaders qu'il a tellement fait honte à cette école que tout ceci ne sera pas lavé avant l'arrivée du jour de la résurrection ! » [Daf' Shubah It Tashbîh].


Commenter cet article