at-tawhid.net

Quelques animaux qu'il est licite ou illicite de consommer selon le Madh-hab Mâlikî (Ibn 'Abd Il Barr)

12 Mars 2012, 23:59pm

Publié par at-tawhid.net

 

Al Imâm Abû 'Umar Ibn 'Abd Il Barr An Namarî Al Qurtubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

« Il n'est pas permis de manger des ânes domestiques et de les tuer pour leur viande ou leur peau. Si quelqu'un veut purifier une peau d'âne, il devra alors la tanner. Mâlik a dit que les ânes sauvages ne peuvent être mangés après qu'ils aient été apprivoisés et utilisés pour quelques travaux ou montés, car ils seront alors considérés comme domestiqués. Et le Messager d'Allâh (ﷺ) a interdit de manger la chair des ânes domestiqués. Mâlik a dit aussi que si un âne reste sauvage, il n'y a alors aucun mal à le manger et qu'ainsi, si un âne domestique devient sauvage, il pourra également être consommé.

Mâlik affirma que les chevaux ne doivent pas être mangés, mais que le faire était makrûh (déconseillé) et non harâm (interdit). La jurisprudence concernant les ânes s'appliquera de la même manière sur les mulets. Personne ne devra manger d'éléphants, de souris et de geckos. Il n'est pas permis de manger des animaux qui chassent possédants des crocs. Tout animal qui chasse et mange de la chair animale est considéré comme un animal chasseur. Tel est l'avis bien connu de Mâlik. Toutefois, il a été rapporté qu'il a dit qu'il n'y a aucun mal à manger des renards et des belettes, car il ne considère pas qu'ils soient comme des lions, des loups, des lynx, des léopards ou des hyènes.

Il n'est pas permis de manger des chats, qu'ils soient sauvages ou domestiques. Il est permis de manger des lapins. Mâlik a dit qu'il n'y a pas de mal à manger toutes sortes d'oiseaux, qu'ils soient des oiseaux de proie ou non, qu'ils mangent des charognes ou non, possédant des serres ou non. Il n'y a pas de mal dans le fait de manger des lézards, des gerboises et des varans. Mâlik a dit qu'il est permis de manger des serpents qui ont été abattus ainsi que des vipères, des grands lézards, hérissons et des grenouilles.

Certains savants de Médine interdisent le fait de manger des oiseaux de proie, les animaux qui mangent des charognes et les animaux qui mangent des excréments, ou bien de manger des vermines, des reptiles tels que des serpents ou des geckos, ainsi que les souris et tout autre animal similaire. Ces savants soutiennent aussi que si il n'est pas permis de tuer un animal, alors le manger, et donc l'abattre, n'est pas autorisé. Telle est la position de Ash-hab, 'Urwah, un groupe de Médinois ainsi que d'autres savants. »

Fin de citation.

Source : Kitâb Ul Kâfî de l'Imâm Abû 'Umar Ibn 'Abd Il Barr An Namarî Al Qurtubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

 

Commenter cet article