at-tawhid.net

La brièveté de la vie d'ici-bas et la réalité de la mort (Sayyidunâ Abû Bakr, An Nadawî & Mâlik Sy)

13 Mars 2010, 13:00pm

Publié par at-tawhid.net


Sayyidunâ Muhammad (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Multipliez les occasions de vous souvenir de celle qui met fin aux plaisirs éphémères : la mort. » [At Tirmidhî].

 

Ash Shaykh Abul Hasan 'Alî An Nadawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Parmi les facteurs les plus influents dans l'adoucissement du cœur et le désintéressement souhaitable et légitime vis-à-vis des biens éphémères, ainsi que dans l'œuvre profitable pour la vie dernière et l'espoir minime en la vie d'ici-bas, il y a le fait de se rappeler la brièveté de la vie, la fin de ce qui est en ce monde et l'évocation de la mort.

 

Il est attesté que le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Rappelez-vous souvent « le destructeur des douceurs », c'est-à-dire la mort. » [At Tirmidhî].

 

Donnons donc une place significative au rappel de la mort et une importance accrue à l'excellence de la fin en ce monde, car ce qui compte, c'est l'état des actes à leur fin.

 

Tous les fidèles vertueux de cette Communauté, ses hommes clairvoyants et rigoureux, ceux dont tous témoignent de la droiture, de la position éminente vis-à-vis d'Allâh et de l'approbation des hommes, et ceux dont on a relaté les charismes, tous ceux-là furent réputés pour leur préoccupation extrême concernant le terme de « la vie et la mort dans la foi ». C'était là leur plus grand souci et ils demeuraient ainsi dans cette appréhension, sans s'en tenir à l'excellence de leurs œuvres et à ce que les gens pensaient d'eux, ni à leurs efforts.

 

Ils se rappelaient en effet le hadîth qu'a relaté ainsi Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée) :

 

« Le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Les actions d'aucun entre vous ne le sauveront. »

 

- « Même toi, ô Messager d'Allâh ?! », demandèrent-ils (les compagnons présents).

 

- « Même moi. Seulement si Allâh me couvre de Sa Grâce ! Cependant, efforcez-vous d'être droits et de vous rapprocher de ce qui est juste. ». » [Al Bukhârî]. » [Minhaj Us Sâlihîn].

 

Ash Shaykh Al Hâjj Mâlik Sy (qu'Allâh l'agrée) a dit également : « Je te vois en train d'oublier la mort, alors que la mort est un abreuvoir ; et chacun aura sa part dans l'océan de la mort. Je dis : Il n'y a nul doute que la mort saluera un jour chaque nouveau-né, ô toi le bien-aimé […] Aussi longue soit sa vie, viendra un jour [dans sa vie] où chaque nouveau-né sera appelé par celui qui appelle à la mort, et assurément il répondra. » [Zajr Ul Qulûb].

 

Et rappelons la parole de Sayyidunâ Abû Bakr As Siddîq (qu'Allâh l'agrée) qui a dit : « Ne perd pas la mort de vue, tu vivras pleinement ta vie. »

 

« Dis : « La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui Qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible et qui vous informera de ce que vous faisiez. ». »

 

[Surâh 62 - Âyah 8].

 

Al Muwahhidûn.

Commenter cet article