Rubriques

 

grand2noir

jurisprudence

tafsir

hadiths

spiritualité

refu

apprentissage

biogr

invo

santé

conversion

biblio

liens

Versión en español

ANDALUCIA.png

at-tawhid.net sur facebook

facebook_logo1.gif

Vendredi 24 février 2012 5 24 /02 /Fév /2012 08:48

La récitation des 10 premiers versets de la Sûrat Ul Kahf (n°18) représente une réelle protection contre le messie de l'égarement, ad dajjâl (qu'Allâh le maudisse).

 

C'est ainsi que Sayyidunâ Abû Ad Dardâ° (qu'Allâh l'agrée) rapporta que le Messager d'Allâh (salla Llâhu 'alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque récite les 10 premiers versets de la Sûrat Ul Kahf sera protégé contre le dajjâl. » [Muslim].

 

Voici les 10 premiers versets de la Sûrat Ul Kahf :

 

 

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِي أَنزَلَ عَلَى عَبْدِهِ الْكِتَابَ وَلَمْ يَجْعَل لَّهُ عِوَجَاً

 

Al hamdu li Llâhi lladhî anzala 'alâ 'abdihi-l-kitâba wa lam yaj'al lahu 'iwajan

 

La louange appartient à Allâh qui a révélé à le Qur°ân à Son serviteur sans y introduire la moindre ambiguïté

 

قَيِّماً لِّيُنذِرَ بَأْساً شَدِيداً مِن لَّدُنْهُ وَيُبَشِّرَالْمُؤْمِنِينَالَّذِينَيَعْمَلُونَالصَّالِحَ اتِ أَنَّ لَهُمْ أَجْراًحَسَناً

 

Qayyiman li yundhira ba°san shadîdan min~lladunhu wa yubashshira-l-mu°munîna al ladhîna ya'malûna-s-sâlihâti anna lahum ajran hasanan

 

D'une parfaite droiture afin d'avertir [les gens] contre Ses terribles punitions et d'annoncer aux croyants qui font de bonnes actions qu'il y aura pour eux une belle récompense

 

مَاكِثِينَ فِيهِ أَبَداً

 

Mâkithîna fîhi abadan

 

Où ils demeureront éternellement

 

وَيُنذِرَ الَّذِينَ قَالُوا اتَّخَذَ اللَّهُ وَلَداً

 

Wa yundhira al ladhîna qâlû ittakhadha Llâhu waladan

 

Et afin d'avertir ceux qui disent : « Allâh S'est attribué un enfant ! »

 

مَّا لَهُم بِهِ مِنْ عِلْمٍ وَلَا لِآبَائِهِمْ كَبُرَتْ كَلِمَةً تَخْرُجُ مِنْ أَفْوَاهِهِمْ إِن يَقُولُونَ إِلَّا كَذِباً

 

Mmâ lahum bihi min 'ilmin wa lâ li abâ°ihim kaburat kalimatan takhruju min afwâhihim in yaqûlûna illâ kadhîban

 

Alors que ni eux ni leurs ancêtres n'ont la moindre preuve. Quel monstrueux blasphème et quel horrible mensonge que cela !

 

فَلَعَلَّكَ بَاخِعٌ نَّفْسَكَ عَلَى آثَارِهِمْ إِن لَّمْ يُؤْمِنُوا بِهَذَا الْحَدِيثِ أَسَفاً

 

Fa la'allaka bâkhi'un-n-nafsaka 'alâ âthârihim in lam yu°minû bi hadha-l-hadîthi asafan

 

Tu vas peut-être te consumer de chagrin parce qu'ils se détournent de toi et refusent de croire à ce Message.

 

إِنَّا جَعَلْنَا مَا عَلَى الْأَرْضِ زِينَةً لَّهَا لِنَبْلُوَهُمْ أَيُّهُمْ أَحْسَنُ عَمَلاً

 

Innâ ja'alnâ mâ 'ala-l-ardi zînatan~llahâ li nabluwahum ayyuhum ahsanu 'amalan

 

En vérité, Nous avons fait de ce qui existe sur la Terre une parure pour elle, afin de mettre les hommes à l'épreuve et distinguer qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions.

 

وَإِنَّا لَجَاعِلُونَ مَا عَلَيْهَا صَعِيداً جُرُزاً

 

Wa innâ lajâ'ilûna mâ 'alayhâ sa'îdan juruzan

 

Puis Nous transformerons sa surface en un sol aride (en poussière).

 

أَمْ حَسِبْتَ أَنَّ أَصْحَابَ الْكَهْفِ وَالرَّقِيمِ كَانُوا مِنْ آيَاتِنَا عَجَباً

 

Am hasibta anna as-hâba-l-kahfi wa-r-raqîmi kânû min âyâtinâ 'ajaban

 

Penses-tu que les gens de la caverne, dont l'histoire est gravée sur ar raqîm, constituent un de Nos signes les plus étonnant ?

 

إِذْ أَوَى الْفِتْيَةُ إِلَى الْكَهْفِ فَقَالُوا رَبَّنَا آتِنَا مِن لَّدُنكَ رَحْمَةً وَهَيِّئْ لَنَا مِنْ أَمْرِنَا رَشَداً

 

Idh awa-l-fityatu ila-l-kahfi fa qâlû Rabbanâ °âtinâ min~lladunka rahmatan wa hiyyâ° lanâ min amrinâ rashadan

 

Lorsque ces jeunes gens se réfugièrent dans la caverne, ils firent alors cette invocation : « Seigneur ! Assiste-nous par un effet de Ta Grâce et fais que notre conduite soit conforme à la rectitude ! »

 

 

Il est rapporté dans At Targhîb wa At Tarhîb de l'Imâm Al Mundhirî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) aussi que réciter seulement les 3 premiers versets de cette sourate protégeait du dajjâl, et aussi les 10 derniers versets, et Allâh est plus savant.

 

Il a également été dit que la récitation de la totalité de la Sûrat Ul Kahf lors du jour de vendredi était une protection contre le dajjâl, comme le rapporta l'Imâm Ash Shâfi'î (qu'Allâh lui fasse miséricorde) qui a dit : « Il nous est parvenu que quiconque récite la Sûrat Ul Kahf le vendredi sera protégé contre le dajjâl. » [Al Umm].

 

Précisons qu'il est recommandé de réciter la isti'adhah et la basmalah avant de réciter le Qur°ân. Il conviendra donc de dire ce qui suit avant de réciter les versets mentionnés plus haut :

 

 

أعوذُ بِاللّهِ مِنَ الشَيْطانَ الْرّجيمْ

 

A'ûdhu bi Llâhi min ash shaytân ir rajîm

 

Je cherche la protection d'Allâh contre satan le lapidé

 

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

 

Bismi Llâh Ir Rahmân Ir Rahîm

 

Au Nom d'Allâh, Celui qui fait miséricorde à l'ensemble de la création, Celui qui fait miséricorde à ceux qui le mérite

 

 

Puisse Allâh agréé nos œuvres et nous protéger de tout mal. Allâhumma Âmîn.

 

Par at-tawhid.net - Publié dans : Dhikr et Du'â
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés