at-tawhid.net

Résumé de la croyance des Awliyâ° à l'égard des Attributs Divins (Al Hallâj)

15 Avril 2011, 11:14am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm Abul Qâsim Al Qushayrî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

« Ash Shaykh Abû 'Abd Ir Rahmân As Sulamî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) nous a dit : « J'ai entendu Muhammad Ibn Muhammad Ibn Ghâlib dire : « J'ai entendu Abû Nasr Ahmad Ibn Sa'îd Al Isfanjânî dire : « Al Husayn Ibn Al Mansûr [Al Hallâj] a dit :

« Vous devez catégoriquement considérer tout comme étant contingent, parce que la pré-existence Lui appartient (à Lui Seul).

Tout ce qui apparaît à travers le corps (la créature) est nécessairement un accident ('arad).

Ce qui survient à travers un ensemble de cause à effet est maintenu grâce à Ses pouvoirs.

Tout ce qui survient de groupé (ensemble, compact etc) durant un temps, se dispersera assurément à un autre moment.

Tout ce qu'un autre fait subsister se caractérise par la dépendance [à l'égard d'Allâh].

Tout ce que l'imagination peut possiblement appréhender peut être décrits.

Toutes les choses contenues sont sujettes au « où ».

Et tout ce qui a un genre est l'objet d'une modalité.

Aucun « au-dessus » ne l'ombrage (qu'Il soit exalté !), ni aucun « en-dessous » ne Le porte.

Il n'est sujet à aucune direction (ou limite), et aucun « à [tel endroit] » ne Le situe.

Il n'est pas concerné par l'arrière ni par le devant.

Aucun « avant » n'a causé Son apparition et aucun « après » ne Le fera disparaître .

Aucun « tout » ne peut pas Le rassembler.

Aucun « Il est » ne L'a pas amené à l'existence.

Aucun « Il n'est pas » ne peut Le faire disparaître.

Il n'a pas de description.

Son acte n'a aucune cause.

Son Essence n'a aucune durée.

Il transcende les états de Ses créatures. Il n'y a pas, Le concernant, la moindre réflexion effectuée dans ce qu'Il crée, ni d'effort fournis dans Ses actes.

Il n'a clairement rien à voir avec [Ses créatures] de par Sa pré-existence de même qu'ils n'ont rien a voir avec Lui de par leur nature contingente.

 

Si vous demandez « Quand ? », sachez que Son Essence est avant [la création du] temps.

Si vous dites « hû », les lettres et wâw ne sont rien d'autre que Sa création.

Si vous dites « Où ? », sachez que Son existence précède [la création de] l'endroit.

Les lettres [du Qur°ân] sont Ses signes ;

Son existence est Son affirmation ;

Sa Gnose est la confirmation de Son Unicité ;

Et Son Tawhîd doit le distinguer clairement de Ses créatures.

Quoique vous imaginiez dans vos imaginations, Il est différent de cela (mâ tusawwiru fil awhâmi fa huwa bi khilâfih).

Comment ce qu'Il a Lui-Même créé (amener à l'existence) peut-il l'analyser ? (kayfa yahullu bihi mâ minhu bada°ahu)

Et comment pourrait-il faire partie de Lui ce qu'Il a Lui-Même amené à l'existence (aw ya'ûdu ilayhi mâ huwa ansha°ahu).

Les pupilles des yeux ne peuvent Le voir.

Ni les conjectures l'appréhender.

Sa proximité signifie Sa générosité.

Son éloignement signifie Sa Contemplation.

Son élévation se fait sans ascension [physique].

Sa venue s'opère sans déplacement [physique].

« Il est Le Premier (Al Awwal) et Le Dernier (Al °Âkhir), Le Manifeste (Az Zâhir) et Le Caché (Al Bâtin) » [Sourate 57 – Verset 3], Le Proche (Al Qarîb), Le Lointain (Al Ba'îd), « Il n'y a rien qui Lui ressemble, c'est Lui L'Audient (As Samî'), Le Clairvoyant (Al Basîr) » [Sourate 42 – Verset 11]. ». ». ». ». »

 

Source : Ar Risâlah fî 'Ilm It Tasawwuf de l'Imâm Abul Qâsim Al Qushayrî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


Commenter cet article