at-tawhid.net

Statut juridique de la visite des tombes ('Abdu Llâh Al Haddâd)

13 Avril 2012, 07:17am

Publié par at-tawhid.net

Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn 'Alawî Al Haddâd Al Husaynî (qu'Allâh l'agrée) a dit :

 

« Sache qu'il est recommandé de visiter les tombes. Le Messager d'Allâh (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) l'a permis après l'avoir interdit dans un premier temps. [1]

 

Cette visite apporte des bienfaits à la fois pour la personne vivante les visitant et la personne décédée recevant la visite.

 

C'est ainsi que le Prophète (que La Grâce et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit : « Visitez les tombes car elles sont un rappel de la mort » ; et aussi : « Auparavant, je vous avais interdit la visite des tombes, mais je vous enjoint désormais de le faire. Elles détachent des choses de ce bas-monde et rappellent l'au-delà. »

 

Et il a dit également : « Aucun homme ne visite la tombe de son frère [en Islâm], s'y asseyant durant un certains temps, sans qu'il (le mort) n'y trouve une consolation, son esprit lui étant rendu jusqu'au départ de celui qui l'a visité. »

 

Et il a dit aussi : « Dans sa tombe, un mort n'est jamais plus à l'aise que lorsque ceux qu'il a aimé dans ce bas-monde lui rendent visite. ». »


 

Source : Sabîl Ul Iddikâr de l'Imâm Abdu Llâh Ibn 'Alawî Al Haddâd Al Husaynî (qu'Allâh l'agrée).

 

Note :

 

[1] Ash Shaykh Mustafâ Al Badawî (qu'Allâh le préserve) a dit dans sa Hâshiyatu Sabîl Il Iddikar : « La cause de l'interdiction est qu'à son arrivée à Madînah, les tombes ne contenaient que des mécréants et il était interdit de rendre visite aux mécréants. Quand la population musulmane de Madînah augmenta et que le cimetière se remplit de musulmans, l'interdiction fut levée, et le Prophète recommanda alors à ses Compagnons de rendre visite à leurs proches en particulier, ainsi qu'à tous les musulmans décédés en général. Et il allait au cimetière chaque nuit afin de prier en faveur des morts [musulmans]. »

 

Commenter cet article