at-tawhid.net

Statut juridique du fait d'embrasser le Mushaf (Ibn 'Âbidîn, An Nawawî et Ad Darsh)

31 Juillet 2013, 06:50am

Publié par at-tawhid.net

Embrasser le Mus-haf [1] est un acte qui ne contredit pas la Sunnah et autorisé par la Sharî'ah.

 

On peut ainsi voir que l'Imâm Muhammad Ul Amîn Ibn 'Abidîn Al Hanafî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Il est rapporté que Sayyidunâ 'Umar (qu'Allâh l'agrée) qu'il prenait le Mus-haf tous les matins et qu'il l'embrassait. » ; et aussi que « Sayyidunâ 'Uthmân (qu'Allâh l'agrée) embrassait le Mus-haf et le frottait sur son . » [Radd Ul Muhtâr 'Alâ Ad Durr Il Mukhtâr].

 

On peut également citer en ce sens la parole de l'Imâm Muhyi Ddîn Yahyâ An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) qui a dit : « Il est rapporté dans le Musnad de l'Imâm Darâmî avec une chaîne de transmission authentique que Ibn Abî Mulaykah a dit : « Sayyidunâ 'Ikrimah Ibn Abî Jahl mettait le Mus-haf sur son visage et disait : « Le Livre de mon Seigneur ! Le Livre de mon Seigneur ! ». ». » [At Tibyân Fî Âdab Hamalat Il Qur°ân].

 

Et le Shaykh Mutawallî Ad Darsh (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Suite à cela, l'Imâm As Suyûtî a dit qu'il était bon d'embrasser le Saint Qur°ân et établit également une analogie avec la pierre noire de la Ka'bah. doivent être considérés comme des dons d'Allâh.

 

Aussi, similairement, de la même manière que nous embrassons nos enfants afin de leur montrer de l'affection et de l'amour, embrasser le Saint Qur°ân est un signe de notre dévotion et amour pour Allâh. » [Sunnah.org].

 

Il ressort donc de tout cela qu'il n'y a rien de répréhensible dans le fait d'embrasser le Qur°ân et que cela faisait partie des actes des Compagnons.

 

Note :

 

[1] En arabe, le mot « Mus-haf » (المصحف) signifie les « feuillets réunis ». Il s'agit d'une autre appellation du Qur°ân.


Commenter cet article