at-tawhid.net

Statut juridique du soulèvement contre l'autorité politique islamique (Ibn Juzayy Al Gharanâtî)

15 Janvier 2012, 18:06pm

Publié par at-tawhid.net

 

Al Imâm Abû 'Abdi Llâh Ibn Juzayy Al Kalbî Al Gharanâtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Il n'est pas permis de se soulever contre ceux qui détiennent l'autorité quand bien même ils seraient des tyrans, à moins qu'ils affichent ouvertement une mécréance claire. Sinon, il est obligatoire de leur obéir dans tout ce qu'un homme peut aimer ou désapprouver, hormis s'ils ordonne ce qui constitue une désobéissance [envers Allâh], car il n'y a pas d'obéissance à une créature si elle implique une désobéissance envers Le Créateur [1]. »

 

Fin de citation.

 

Source : Qawânin Ul Fiqhiyyah de l'Imâm Abû 'Abdi Llâh Ibn Juzayy Al Kalbî Al Gharanâtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

Note :

 

[1] Rappelons à cet effet que Sayyidunâ 'Alî (qu'Allâh illumine son visage) a rapporté que le Messager d'Allâh (salla Llâhu 'alayhi wa sallam) a dit : « Il n'y a pas d'obéissance à la créature dans la désobéissance au Créateur » [Rapporté par Muslim]. 

A lire aussi :

* Le Califat, l'Imamat et les conditions recquises pour diriger la Ummah ('Abd Ul Qâhir Al Baghdâdî)

* Les conditions de l'Imamat (Ibn Juzayy Al Gharanâtî)

 

Al Muwahhidûn.

Commenter cet article