at-tawhid.net

Sûrah 7 - Âyât 50 & 51 (Sayyidunâ Ibn Al 'Abbâs, Ibn Zayd, At Tabarî...)

28 Mars 2010, 05:57am

Publié par at-tawhid.net

 

Allâh (qu'Il soit exalté) a dit :

 

« Et les gens de l'Enfer crieront aux gens du Paradis : « Versez sur nous de l'eau ou de ce qu'Allâh vous a accordé ! », et ils répondront : « En vérité, Allâh a interdit cela aux mécréants. » Ces gens prenaient leur religion comme une distraction et un jeu, cependant, la vie d'ici-bas les trompait. Aujourd'hui Nous les délaisserons de la même manière qu'ils avaient délaissé la rencontre avec leur jour que voici et avaient rejeté Nos signes. »

 

[Sûrah 7 – Âyât 50 & 51]

 

Commentaire :

 

« Et les gens de l'Enfer crieront aux gens du Paradis : « Versez sur nous de l'eau ou de ce qu'Allâh vous a accordé ! », et ils répondront : « En vérité, Allâh a interdit cela aux mécréants. ». »

 

Al Imâm 'Abd Ur Rahmân Ibn Zayd (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Les habitants de l'Enfer demanderont aux gens du paradis à manger et à boire et ceux-ci leur répondront qu'Allâh a interdit l'eau et la nourriture à ceux qui auront rejeté la doctrine de Son Unicité et démenti Ses Envoyés durant la vie d'ici-bas. »

 

Et Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn Al 'Abbâs (qu'Allâh l'agrée ainsi que son père) précisa : « L'homme appellera son frère ou son père en ces termes : « Je brûle ! Verse de l'eau sur moi ! » Et il sera dit à son frère ou à son père [suivant celui qui fut interpellé] : « Réponds-lui. », ils répondront alors : « En vérité, Allâh a interdit cela aux mécréants. ». »

 

« Ces gens prenaient leur religion comme une distraction et un jeu, cependant, la vie d'ici-bas les trompait. »

 

Al Imâm 'Abdu Llâh Ibn Al 'Abbâs (qu'Allâh l'agrée ainsi que son père) a dit : « Lorsqu'ils étaient appelés à la foi, ils se moquaient de ceux qui les y appelaient et s'en gaussaient, en étant ainsi abusés par Allâh Lui-Même. »

 

Et Al Imâm Muhammad Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Leur existence mondaine, en tout ce qu'elle comportait comme aisance et tranquillité, les a leurrés en les détournant jusqu'à leur mort de la recherche de ce qui aurait du être leur part [de félicité] dans la vie future. » [Al Jâmi' Ul Bayân].

 

« Aujourd'hui Nous les délaisserons de la même manière qu'ils avaient délaissé la rencontre avec leur jour que voici et avaient rejeté Nos signes. »

 

Al Imâm Muhammad Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Allâh veut dire : Aujourd'hui, en ce jour de la résurrection, Nous les laisserons affamés et assoiffés durant le châtiment, sans nourriture ni boisson, de la même manière qu'eux-mêmes délaissèrent dans ce bas-monde l'effort à fournir en vue de la rencontre de ce jour et refusèrent de s'y préparer en s'abstenant de faire faire à leur corps les efforts nécessaires pour obéir à Allâh ; et avaient rejetés Nos signes, [c'est-à-dire] tous les arguments que Nous leur avions fait connaître par Nos Prophètes, Nos Envoyés, Nos Livres et par les autres moyens existants. » [Al Jâmi' Ul Bayân].

 

Nous conclurons ce commentaire par la parole de l'Imâm Jalâl Ud Dîn As Suyûtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) qui a dit :

 

« Les réprouvés de l'Enfer crieront aux bienheureux du Paradis : « Faites couler un peu d'eau sur nous ou bien quelque chose des biens qu'Allâh vous a accordés comme nourriture ! »

 

Et ils leur répondront : « Allâh a interdit et l'un, et l'autre, aux mécréants, ces gens qui ont considéré leur religion comme un jeu et un divertissement. La vie d'ici-bas les a vraiment trompés. »

 

[Ensuite Allâh dit] « Aujourd'hui, Nous les oublierons en les laissant dans le brasier, comme ils ont oublié la rencontre avec leur Seigneur en négligeant leurs devoirs, et parce qu'ils avaient mécru en Nos signes. ». » [Al Jalâlayn].

 

Al Muwahhidûn.

Commenter cet article