at-tawhid.net

Sourate 28 (Al Qasâs) - Verset 38 (Ibn Kathîr, At Tabarânî et Abû Bakr Ibn Al 'Arabî)

25 Juillet 2011, 18:04pm

Publié par at-tawhid.net

Allâh (qu'Il soit exalté) dit :

 

« Et Pharaon dit : « Ô notables ! Vous n'avez pas, que je sache, un autre Dieu que moi ! Et toi Hamân ! Cuis-moi des briques et construis moi une tour pour que je monte jusqu'au Dieu de Mûsâ ! Je suis certain que Mûsâ est un imposteur ! ». »

 

[Sourate 28 - Verset 38]

 

Exégèse :

 

« Et Pharaon dit : « Ô notables ! Vous n'avez pas, que je sache, un autre Dieu que moi ! »

 

Al Imâm Ismâ'îl Ibn Kathîr (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ces propos  : « Allâh nous informe sur la mécréance et les mauvaises ations de Fir'awn et sur comment il a faussement prétendue à la divinité pour son âme de diable. « Ainsi, il chercha à embaubiner son peuple, et ils lui obéirent car ils n'étaient que des mauvaises personnes. » [Sourate 43 - Verset 54]. Il appela son peuple à reconnaître sa divinité, et ils répondirent [à son appel] à cause de leur faiblesse d'esprit et leur stupidité. Il a dit ainsi : « Ô notables ! Je ne connais aucune divinité pour vous si ce n'est moi. » Et Allâh nous dit à propos de Fir'awn : « Il rassembla les gens et leur fit une proclamation et dit : « Je suis votre seigneur exalté ! » Alors Allâh l'a saisit de la punition exemplaire dans l'au-delà ainsi qu'ici-bas. Et certes, il y a en cela un sujet de réflexion pour celui qui craint [Allâh]. » [Sourate 79 - Versets 23 à 26], c'est ainsi qu'il rassembla son peuple et l'appela à lui par une voix forte, en criant, et ils répondirent par l'obéissance. Alors Allâh a pris Sa revanche sur lui et en fit une leçon pour les gens d'ici-bas et de l'au-delà. Il avait déjà confronté Mûsâ avec ça en disant : « Si tu adoptes une autre divinité que moi, je te jetterai en prison ! » [Sourate 26 - Verset 29]. » [Tafsîr Ul Qur°ân Il 'Azîm].

 

« Et toi Hamân ! Cuis-moi des briques et construis moi une tour pour que je monte jusqu'au Dieu de Mûsâ ! »

 

Al Imâm Ismâ'îl Ibn Kathîr (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Fir'awn a construit cette tour, qui fut la plus haute structure encore jamais vu sur terre, car il voulait prouver à son peuple que Mûsâ mentait lorsqu'il affirmait qu'il y avait un autre dieu que lui. » [Tafsîr Ul Qur°ân Il 'Azîm].

 

Al Hâfiz Abul Qâsim Sulaymâm Ibn Ahmad At Tabarânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit également : «  Pharaon pensait, dans toute son ignorance, qu'avec sa tour, il serait capable d'atteindre le ciel, et pensait que le Dieu de Mûsâ est tel un corps qui peut être vu, tout comme les anthropomorphistes (al mushabbihah) le disent. Mais Allâh est clairement exalté et bien au-dessus d'une telle chose. » [Tafsîr Ul Kabîr].

 

Et  Al Qâdî Abû Bakr Ibn Al 'Arabî Al Ma'âfirî Al Ishbilî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :  


« Ils (les anthropomorphistes / al mushabbihah) ont dit : « L'ensemble des gens croyant en l'Unicité d'Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) lèvent leurs mains vers les cieux et L'invoquent, et si Mûsâ n'avait pas dit à Fir'awn : « Mon Seigneur est dans le ciel », Fir'awn n'aurait pas dit : « Vous n'avez pas, que je sache, un autre dieu que moi ! Et toi, Hâmân, fais-moi cuire des briques et construis-moi une tour pour que je monte jusqu'au Dieu de Mûsâ ! Je suis certain que Mûsâ est un imposteur. ». »

 

Quant à nous, nous disons : Vous mentez sur Mûsâ (que La Paix soit sur lui), il n'a jamais dit une chose pareille ! Cependant, votre conclusion montre bel et bien que vous êtes les adeptes de Pharaon, lui qui croyait que Le Créateur était concerné par les directions et qui a voulu monter vers Lui à l'aide d'une tour. Il vous félicite de vous trouver parmi ses disciples et il est certainement votre Imâm ! » [Al 'Awâsim Min Al Qawâsim].

 

« Je suis certain qu'il est un imposteur ! »  

 

Al Imâm Ismâ'îl Ibn Kathîr (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur cela  : « Ce passage suppose deux sens : Le premier est que Fir'awn dit de Mûsâ qu'il est un menteur parce qu'il a dit que cet univers à un autre seigneur que lui, et le deuxième parce qu'il prétend être envoyé par Allâh. Le premier sens est plus conforme à l'état apparent de Fir'awn qui niait l'existence du Créateur, et le deuxième plus conforme au sens premier du verset puisqu'il a dit : « pour que je monte jusqu'au Dieu de Mûsâ », c'est-à-dire : « je L'interrogerais s'Il l'a vraiment envoyé ou pas, mais je suis certains qu'il est un imposteur », c'est-à-dire dans ce qu'il prêche. Ainsi, l'intention de Fir'awn était d'empêcher les gens de croire en Mûsâ et les inciter à le traiter de menteur. Mais Allâh (qu'Il soit exalté) dit : « Ainsi, la mauvaise action de Fir'awn lui parut enjolivée, et il fut détourné du droit chemin. Et le stratagème de Fir'awn n'est voué qu'à la destruction ». » [Al Bidâyah wa An Nihâyah].


Commenter cet article