at-tawhid.net

Tafsir Sourate 3 (Âl 'Imrân) - Verset 28 (Sayyidunâ Ibn Al 'Abbas, At Tabarî, At Tijânî...)

28 Août 2011, 11:16am

Publié par at-tawhid.net

Allâh (qu'Il soit exalté) dit :

 

« Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Celui qui agirait ainsi ne serait plus en rien lié à l'égard d'Allâh, à moins que, de crainte, vous ne cherchiez seulement à vous protéger d'eux. Et Allâh vous met en garde contre Lui-Même, car c'est vers Allâh que le retour se fera. »

 

[Sourate 3 – Verset 28]

 

Exégèse :

 

« Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. »

 

Sayyidunâ 'Abdu Llâh Ibn Al 'Abbâs (qu'Allâh l'agrée ainsi que son père) a dit sur la cause de la révélation de ce verset : « Des Gens du Livre étaient entrés dans l'intimité d'un groupe de Ansâr, [mais les Gens du Livre faisaient cela] dans le but de les faire dévier de leur religion. Or, en dépit des exhortations que leur adressaient d'autres Compagnons, ces Ansâr persistèrent à garder ces relations amicales. C'est alors qu'Allâh fit descendre ce verset. » [Tafsîr At Tabarî].

 

Et Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a commenté ce passage en disant : « C'est-à-dire : qu'ils ne les prennent pas pour alliés, auxiliaires ou soutiens contre l'Islâm et qu'ils ne les soutiennent pas eux-mêmes contre l'Islâm en leur indiquant par exemple les faiblesses de la défense des croyants. » [Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân].

 

Al Imâm Mujâhid Ibn Jabr Al Makhzumî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi : « « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants », mais qu'ils se les gagnent par la douceur pour se qui touche aux affaires de ce bas-monde et qu'ils se montrent de bonne composition à leur égard. » [Tafsîr At Tabarî].

 

« Celui qui agirait ainsi ne serait plus en rien lié à l'égard d'Allâh »

 

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « « Celui qui agirait ainsi ne serait plus en rien lié à l'égard d'Allâh » : suite à son retour à la mécréance, et il serait alors dégagé envers Allâh et Allâh serait dégagé envers lui. » [Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân].

 

« A moins que, de crainte, vous ne cherchiez seulement à vous protéger d'eux. »

 

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a commenté cela en disant : « A moins que vous ne soyez sous leur domination et que vous ne craigniez pour vos vies. Dans un tel cas, vous pouvez verbalement montrer une certaine complaisance à leur égard tout en dissimulant votre hostilité et sans jamais les suivre dans leur mécréance ni les soutenir effectivement contre les Musulmans. » [Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân].

 

« Allâh vous met en garde contre Lui-Même »

 

Al Imâm 'Alî Ul Harâzim Ibn Al 'Arabî Al Fâsî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) rapporta que l'Imâm Ahmad Ibn Muhammad At Tijânî (qu'Allâh l'agrée) a dit sur ce passage : « Sur le plan de la Sharî'ah, cela veut dire qu'Il vous met en garde contre Lui-Même afin que vous ne croyez pas être à l'abri de Sa ruse malgré toutes les faveurs qu'Il vous a accordées et toutes les difficultés dont Il vous a écarté de jour comme de nuit. Prenez garde de Sa ruse en chaque instant, car ne se croit à l'abri de la Ruse d'Allâh que celui qui mérite le châtiment de Ar Rahmân. D'un point de vue de la Haqîqah, « Il vous met en garde contre Lui-Même », c'est-à-dire : Ne cherchez ni à scruter, ni à appréhender la réalité de Son Essence [comme le font les Gens du Livre], ce qui serait une inconvenance de votre part, en plus du fait que vous n'y parviendrez jamais. Ainsi, vous devez vous en garder avant que les calamités ne s'abattent sur vous en cherchant à appréhender ces réalités-là. Tenez-vous en aux règles fixées pour vous par le Législateur (salla Llâhu 'alayhi wa sallam). » [Jawâhir Ul Ma'ânî].

 

« Car c'est vers Allâh que le retour se fera. »

 

Al Imâm Abû Ja'far Ibn Jarîr At Tabarî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur cela : « Car c'est vers Allâh que s'effectuera votre retour lors du Jour de la Résurrection en vue de la reddition des comptes. » [Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân].

 

Commenter cet article