at-tawhid.net

Tafsir Sourate 33 (Al Ahzâb) - Versets 45 et 46 (Al Qâdî 'Iyâd)

21 Avril 2012, 11:38am

Publié par at-tawhid.net

Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) dit :

 

« Ô Prophète ! Nous t'avons envoyé à la fois comme témoin, annonciateur de bonnes nouvelles et avertisseur, afin que par la permission d'Allâh, et tel un flambeau étincelant, tu appelles les hommes à Allâh. »   

 

[Sourate 33 - Versets 45 et 46]

 

Exégèse :

 

Al Qâdî 'Iyâd Ibn Mûsâ Al Yahsubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ce verset :  

 

« Ces deux versets contiennent toutes sortes de degrés de noblesse et tout un ensemble de marques d'éloge.

 

Ainsi, Allâh a fait de Muhammad (salla Llâhu 'alayhi wa sallam) un témoin pour lui-même auprès de sa nation par rapport à la transmission du Message. Et cela constitue l'une de ses particularités.

 

Il a également fait de lui un annonciateur de bonnes nouvelles pour ceux qui obéissent et un avertisseur pour ceux qui Lui obéissent.

 

Enfin, il est un prédicateur prêchant Son Unicité et Son adoration ainsi qu'un flambeau étincelant qui permet de se guider vers la Vérité.

 

A ce titre, Abû Muhammad Ibn 'Attab nous a rapporté que 'Atâ° Ibn Yasâr a dit :  « J'ai rencontré 'Abdu Llâh Ibn 'Amr Ibn Al 'Âs et je lui ai demandé ceci : « Informe-moi sur les qualités du Messager d'Allâh (salla Llâhu 'alayhi wa sallam). » Il me répondit alors : « Par Allâh ! Il est décrit dans la Torah par certaines qualités mentionnées dans le Qur°ân : « « Ô Prophète ! Nous t'avons envoyé à la fois comme témoin, annonciateur de bonnes nouvelles et avertisseur » et comme protection pour les petites gens. Tu es Mon serviteur et Mon Messager. Je t'ai appelé Al Mutawakkil (celui qui s'en remet totalement à Allâh). Tu n'es ni grossier, ni rustre, ni criard dans les marchés. Tu ne réponds pas au mal par un mal mais plutôt tu pardonnes et excuses. Allâh ne le rappellera pas à Lui avant d'avoir rétabli la foi qui auparavant était chancelante, amenant les gens à attester qu'il n'y a de divinité qu'Allâh. Et certes, Allâh ouvrira par lui des yeux frappés de cécité, des oreilles frappées de surdité ainsi que des coeurs endurcis. ». ». » . »

 

Fin de citation.

 

Source : Ash Shifâ° Bi Ta'rîf Huqûq Il Mustafâ° du  dî 'Iyâd Ibn Mûsâ Al Yahsubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

 

Commenter cet article