at-tawhid.net

Tafsîr Sourate 36 (Yâ Sîn) - Verset 80 ('Abd Ul Qâdir Al Jazâ°irî)

26 Septembre 2010, 12:13pm

Publié par at-tawhid.net

Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) dit :

 

« C'est Lui qui fait jaillir de l'arbre vert une étincelle avec laquelle vous allumez vos feux. »

 

[Sourate 36 - Verset 80]

 

Exégèse :

 

Ash Shaykh 'Abd Ul Qâdir Al Jazâ°irî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ce verset :

 

« Ce verset a pour but d'attirer notre attention sur la perfection de la Puissance d'Allâh et sur Son immense Sagesse. Car il fait surgir (qu'Il soit exalté) les choses de leurs contraires, comme Il les dissimules dans leurs semblables, tant et si bien que nul ne s'élève sans Allâh, ni ne prend d'autre direction qu'Allâh.

 

Du végétal, qui est de nature froide et humide, il fait sortir le feu, qui est de nature chaude et sèche. Aussi est-ce avec raison qu'on a pu définir le Nom Divin Al Latîf comme étant Celui qui dissimule les choses dans leurs contraires. C'est pourquoi lorsqu'Allâh dissimula [au Prophète] Yûsuf, au sein même de sa condition d'esclave, la régence du royaume [d'Égypte qui lui était destiné], celui-ci s'exclama [lors de la réalisation de sa destinée] : « En vérité, mon Seigneur sauve toujours qui Il veut. » [Sourate 12 – Verset 100].

 

Allâh veut attirer l'attention de Ses serviteurs [sur cette réalité] afin qu'ils ne s'arrêtent pas à l'apparence des choses, ni à leur forme ni à ce que leur nature semble devoir leur donner et afin qu'ils ne se reposent pas sur leur science, ni sur leurs œuvres ou sur leur état présent. Car il convient de se défier et de ne pas se reposer sur toutes ces choses qui ne diffèrent en rien du reste des créatures ; en effet, Allâh peut produire à partir d'une forme ou d'une créature particulière l'effet contraire à celui qui leur est d'ordinaire attaché. Cela afin qu'ils sachent bien qu'Allâh est Le Seul Créateur et Le Seul à régir [la création] sans que Ses Actes dépendent de quelconques causes ordinaires et rationnelles. S'il le veut, Allâh œuvre en présence de ces causes par un effet de Sa Sagesse, ou bien, s'Il veut, en l'absence de ces mêmes causes, par un effet de Sa Puissance. Car Il est Celui qui fait ce qu'Il veut, faisant sortir « le bien » de ce qui est clairement mauvais, et « le mal » de ce qui apparaît formellement comme étant bien, comme vous pouvez fréquemment le constater. Combien de grâces n'a-t-Il pas fait naître de l'épreuve, et combien d'épreuves n'a-t-Il pas suscitées à partir d'un bienfait ? Il n'est de Dieu que Lui, Le Sage, Celui qui embrasse toute chose ! »

 

Fin de citation.

 

Source : Kitâb Ul Mawâqif du Shaykh 'Abd Ul Qâdir Al Jazâ°irî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


Commenter cet article