at-tawhid.net

Tafsir Sourate 67 (Al Mulk) - Verset 16 (Al Qurtubî)

20 Mars 2012, 10:39am

Publié par at-tawhid.net

  Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) dit :

 

« Êtes-vous sûrs que Celui qui est au Ciel ne vous fera pas engloutir par la Terre, lorsque celle-ci se mettra à trembler sous vos pieds ? »

[Sourate 67 – Verset 16]

Exégèse :

 

Al Imâm Abû 'Abdi Llâh Muhammad Al Qurtubî Al Ansârî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) commenta ces versets en disant :

 

« C'est-à-dire : « Vous sentez-vous préservés du fait que Lui, qui est Le Créateur de ce qui se trouve dans les cieux, ne fera pas que la terre vous engloutira, tout comme Il le fit avec Kurah ? » Les plus précis soutiennent que « au ciel » signifie : « Vous sentez-vous protégés de Lui qui est bien au-delà des cieux... », de la même manière qu'Allâh dit : « Parcourez la terre » [Sourate 9 – Verset 2], c'est-à-dire sur elle. Mais ici, « bien au-delà » ne signifie pas le contact physique ou la localisation, mais à plutôt le sens de l'Omnipotence, de la Puissance et du Contrôle. Une autre position est que cela signifie : « Vous sentez-vous protégés du fait que Celui qui règne sur les cieux... », de la même manière qu'il est communément dit : « Untel est sur l'Irak et le Hijâz » signifiant ainsi qu'il est leur gouverneur et leur commandeur [et donc qu'il règne sur ces deux régions].

 

Les ahâdîth sur ce sujet sont nombreux, authentiques et très connus. Ils indiquent l'exaltation d'Allâh et sont idéniables pour toute personne préservée, si ce n'est pour des athées ou des ignares obstinés. Ce qui est visé ici, c'est Sa glorification, Son exemption du bas et du dessous et Son attribution de l'élévation du mérite et ainsi que de l'éminence ; et non pas l'attribution des endroits, des directions et des limites, car ce sont des caractéristiques des corps [et donc des créatures].

 

Si nous levons les mains vers le ciel dans les invocations, c'est parce que c'est du ciel que descendent la révélation et la pluie, c'est un lieu qui est sacré et purifié, et c'est le lieu de résidence des Anges purs. C'est vers le ciel que sont élevés les actes des serviteurs et au-dessus du ciel qu'il y a le trône et le Paradis, de la même manière qu'Allâh a fait de la Ka'bah une direction (qiblah) pour les invocations et les prières. En effet, Il a créé les endroits et n'en a pas besoin, et Il existe de toute éternité avant la création des endroits et du temps. Il n'a pas d'endroit ni d'époque et Il est maintenant tel qu'Il est de toute éternité. »

 

Fin de citation.

 

Source : Al Jâmi' li Ahkâm Il Qur°ân de l'Imâm Abû 'Abdi Llâh Al Qurtubî Al Ansârî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


Commenter cet article