Exégèse de versets ambivalents mentionnant des Attributs d'Allâh par l'Imâm Mujîr Ud Dîn Al Hanbalî (d.927)

Nov 14, 2014

Voici ce qu'a dit l'Imâm Mujîr Ud Dîn Abu-l-Yaman 'Abd Ur Rahmân Ibn Muhammad Al 'Ulaymî Al Khattâbî Al Hanbalî (d.927 - qu'Allâh lui fasse miséricorde) sur quelques versets ambivalents du Qur°ân, conformément à l'école de théologie atharite où le tafwîd est la règle systématique :

 

* Sourate 2 - Verset 210 : " Qu'attendent-ils sinon qu'Allâh leur vienne à l'ombre des nuées de même que les Anges et que leur sort soit réglé ? Et c'est à Allâh que toute chose est ramenée. "

 

Les gens doivent prêter foi à ce verset et ceux qui sont similaires, les aborder tels qu'ils sont parvenus, sans comment, et laisser sa réalité à Allâh. Tel est le madh-hab des Imâms parmi les salaf et les savants de la sunnah. Et Sufyân Ath Thawrî a dit : " Tout ce dont Allâh S'est attribué dans Son Livre, son exégèse réside dans le fait de le réciter et de se taire [sur son sens], car personne ne peut l'expliciter [sans risquer de se tromper] si ce n'est Allâh et Son Messager. "

 

* Sourate 5 - Verset 64 : " Et les juifs disent : " La main d'Allâh est fermée ! " Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l'avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut [...] "

 

Cela ne signifie pas réellement un membre d'une taille étendue, car Allâh est exempt du fait d'être composé [contingent et limité]. C'est un Attribut faisant partie de Son Essence, tout comme Son Ouïe et Sa Vue. Et Allâh dit : " Ce que Nous avons créé de Nos deux mains " (38:75), et le Prophète (ﷺ) a dit : " Ses deux mains sont droites. " Et Allâh connaît mieux Ses Attributs [que nous], ce qui est ainsi demandé et d'y croire, de l'accepter et de le considérer tel qu'il nous est parvenu, sans attribuer de comment.

 

* Sourate 7 - Verset 54 : " Certes votre Seigneur est Allâh qui a créé les cieux et la terre en six jours puis S'est établi sur le trône (istawâ 'ala-l-'arsh) […] "

 

Une Istawâ qui sied à Sa Majesté, sans comment. Concernant ce type d'ambivalence, il est impératif selon les ahl us sunnah que les gens y prêtent foi et d'en laisser le sens à Allâh. L'Imâm Mâlik a dit lorsqu'il fut interrogé sur l'Istawâ : " L'istiwâ est connu - c'est-à-dire dans la langue arabe - et la description est inconnue. Y prêter foi est impératif et poser la question à ce sujet est une mauvaise innovation. ". Et l'Imâm Ahmad a dit à propos de la Parole d'Allâh " Ar Rahmân S'est établi sur le Trône " (20:5) : " Tel qu'Il nous en informa, pas selon ce qui vient à l'esprit des humains. " Et [la signification du] 'Arsh (trône) dans le language :  c'est la couche. Le Trône a été le seul à être mentionné, ceci afin de le distinguer car il s'agit de la plus imposante création.

 

(Note : Bien que le message que veut faire passer l'Imâm Mujîr Ud Dîn demeure clair au vu de tous ses propos, précisons que la parole de l'Imâm Mâlik rapportée ici est issue d'une chaîne de transmission invalide dont le sens peut prêter à confusion. La version authentique de cette parole de l'Imâm Mâlik est cependant bien plus claire : " L’istiwâ n’est pas inconnu et le comment n’est pas concevable, croire en cela est une obligation et poser la question à ce sujet est une mauvaise innovation etc.. " (rapporté par Ibn Abî Zayd, Al Bayhaqî et Ibn Hajar).)

 

* Sourate 20 - Verset 5 : " Ar Rahmân S'est établi sur le Trône "

 

Une istiwâ selon ce qui convient à Sa Majesté, sans comment. Cela fait partie des versets ambivalents du Qur°ân. Nous y croyons et nous ne nous hasardons pas à en établir la signification.

 

* Sourate 39 - Verset 67 : " Ils n'ont pas estimé Allâh comme Il devrait l'être alors qu’au Jour de la Résurrection, Il tiendra la Terre entière dans Sa poigne, et les cieux seront pliés dans Sa dextre. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu'ils Lui associent. "

 

" Sa poigne " : c'est-à-dire Sa possession [...]" et les cieux seront pliés dans Sa dextre " : c'est-à-dire réunies par Sa Puissance.

 

* Sourate 48 - Verset 10 : " La main d'Allâh est au-dessus des leurs "

 

Cela signifie : Sa Puissance et Son Pouvoir sont au-dessus de leur puissance et de leur pouvoir, c'est-à-dire [ici] concernant l'assistance portée et la victoire. C'est une marque de bénédiction vis-à-vis d'eux.

 

* Sourate 54 - Verset 10 : " Voguant sous Nos yeux "

 

Cela signifie : sous Notre garde et Notre protection.

 

* Sourate 57 - Verset 29 : " La Grâce est dans la main d'Allâh "

 

En Sa disposition et en Sa possession.

 

* Sourate 67 - Verset 16 : " Êtes-vous sûrs que Celui qui est au Ciel ne vous fera pas engloutir par la Terre, lorsque celle-ci se mettra à trembler sous vos pieds ? "

 

Cela fait partie des [versets] ambivalents dont la connaissance est auprès d'Allâh Seul. Nous y prêtons foi et ne nous exposons pas à y chercher une signification, reléguant sa réalité à Allâh. Et Ibn 'Abbâs a dit : " Vous sentez-vous en sécurité face à un tourment provenant du ciel ".

 

* Sourate 68 - Verset 42 : " Le jour où la jambe sera dévoilée "

 

Cela signifie : Il ordonnera une intensification [des frayeurs du jour du jugement]. Ibn 'Abbas a dit : " C'est le moment le plus intense du jour de la résurrection. "

 

* Sourate 89 - Verset 22 : " Et lorsque ton Seigneur viendra "

 

L'Imâm Ahmad a dit : " Cela signifie : et lorsque le commandement de ton Seigneur viendra. ". "

 

* Sourate 112 - Verset 2 : " Allâh est As Samad "

 

L'exalté n'est ni pourvu d'un corps, ni composé.

 

Fin de la sélection extraite du Fath Ur Rahmân Fî Tafsîr Il Qur°ân de l'Imâm Mujîr Ud Dîn Al 'Ulaymî Al Hanbalî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).