at-tawhid.net

L'Atribut Divin de la Dissemblance vis-à-vis de la création (Al Juwaynî, Al Bâqillânî, An Narûjî...)

18 Mai 2010, 17:14pm

Publié par at-tawhid.net

" La louange est à Allâh, Celui Qui est exempt de limite et Qui n’est donc pas limité pour être contenu, Qui est exempt de terme et n’est donc pas décompté pour être anéanti, Qui n’est cerné par aucun des endroits et Qui n’est pas sujet à l’écoulement du temps ! "

 

- Al Imâm Muhammad Ibn Hibbân - Ath Thiqât, vol.1, p.1 -

 

Al Imâm Ul Haramayn Abul Ma'âlî Al Juwaynî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur cet Attribut :

 

" Le Seigneur Tout-Puissant est exempt de tout ce qui apparaît dans le temps. Les gens des différentes religions sont en accord sur ce point. Mais un groupe issu du Sijjistân et nommé " al karrâmiyah " s'est opposé à l'accord unanime de la communauté (al ijmâ') en prétendant que ce qui apparaît dans le temps survient dans L'Essence du Créateur, et c'est là pourtant  textuellement la doctrine des zoroastriens. Voici la preuve de l'impossibilité, pour ce qui apparaît dans le temps, de subsister dans L'Essence du Créateur : si cela a subsisté en lui il n'en a jamais été exempt ; or ce qui n'est pas sans ce qui apparaît dans le temps est lui-même apparu dans le temps. " [Al Lumâ° Fî Qawâ'idi Ahl Is Sunnah].

 

Al Qâdî Sayf Us Sunnah Abû Bakr Ibn At Tayyib Al Bâqillânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi :

 

" Il est un devoir de savoir que le Seigneur (qu'Il soit exalté) est exempt de tout ce qui indique l'entrée en existence ou un quelconque défaut. Ainsi, Il est exempt (qu'Il soit exalté) de la caractérisation par les directions, d'être qualifié par les caractéristiques de ce qui entre en existence, Il n'est pas caractérisé non plus par le changement et le déplacement, ni la position debout, ni la position assise en raison de Sa parole (qu'elle soit exalté) : « Rien n'est tel que Lui » [Sourate 42 – Verset 11] et en raison de Sa parole : « Et nul ne Lui est égal. » [Sourate 112 – Verset 4]. Ceci car les attributs précédemment cités indiquent l'entrée en existence et Allâh (qu'Il soit exalté) est exempt de tout cela. " [Al Insâf].

 

Et le Shaykh Abû Âdam An Narûjî (qu'Allâh le préserve) a dit :

 

" Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) dit dans le Qur°ân : " Rien n'est tel que Lui, et Il est As Samî', Al 'Alîm. " [Sourate 42 – Verset 11].

 

Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) a tout créé, a tout amené à l'existence, donc Il ne ressemble à aucune chose. Par exemple Il n'est pas attribué de la mort, de rayon lumineux, de l'obscurité, de la couleur, de l'esprit, de l'immobilité, du mouvement, de la forme, de parties, de la divisibilité, de limites, du dénombrement, de la modalité, de la masse, de la localisation ou de la direction car toute ces attributs ont besoin d'être spécifié par un Créateur et doivent donc avoir un début.

 

Ce que l'on doit garder à l'esprit est que ce que toutes les choses créées ont en commun - qu'elles soient une substance ou l' attribut d'une substance - est que tout ce qui se rapporte à elles ont un commencement. C'est parce que la définition d'une chose créée est que c'est une chose qui a été amené à l'existence.

La règle est donc que tout ce que vous pouvez imaginer dans votre esprit, Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) ne lui ressemblent pas. Il a été rapporté que le cousin du Prophète Muhammad (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) et célèbre compagnon, Ibn 'Abbâs, a dit : " Réfléchissez sur tout mais ne réfléchissez pas sur l'Essence d'Allâh. " [Fath
Ul Bârî]. Il a dit cela parce que cela mène à tracer des ressemblances entre le Créateur et la créature, ce qui est blasphématoire ; cela contredit la croyance en l'Unicité d'Allâh, parce que cela conduit à la croyance hérétique qu'Allâh (qu'Il soit glorifié et exalté) ait un égal. Cela implique également de nier la déclaration Coranique :  " Rien n'est tel que Lui ".

Le grand savant de l'Islâm Ibn Asâkir a dit : " On ne dit ni : " Quand était-Il ? ", ni " Où était-Il ? ", ni " Comment était-Il ? ". Il existait et il n'y avait pas d'endroit, et Il amené toute choses à l'existence et a ordonné le temps. ". " [Sharhu 'Aqîdat Is Sanûsiyyah].

 

Al Imâm Abû Ja'far At Tahâwî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit également :

 

" Celui qui attribut à Allâh des qualificatifs propres aux humains (l'auteur de tajsîm) a certes mécru. Celui qui fait preuve de lucidité à ce sujet, aura fait preuves de considérations, aura su se tenir a l'écart des propos semblables à ceux des mécréants, et aura compris qu'Allâh avec Ses Attributs n'est pas semblable aux êtres humains. " [Bayân Ul I'tiqâd Ahl Is Sunnah wa Al Jama'ah].

 

Et le Shaykh Muhammad Ul 'Arabî At Tabbân Al Makkî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit aussi :

 

" Les théologiens parmi les ahl us sunnah, [c'est-à-dire] les shâfi'ites, les hanafites, les mâlikites, ceux qui ne se sont pas égarés parmi les hanbalites ainsi que d'autres, se sont accordés à dire que Allâh (qu'Il soit bénit et exalté) est exempt de l'endroit, du corps, de la limite et de la ressemblance avec Ses créatures. " [Barâ°at Ul Ash'ariyyîn].

 

Preuve de la réalité de cet Attribut pour Allâh :

 

Al Imâm Muhammad Ibn Yûsuf As Sanûsî Al Husaynî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son Umm Ul Barâhîn :

 

" Quant à la non-ressemblance d'Allâh aux évènements, si Il ressemblait aux évènements de quelques manière que ce soit, alors Il serait Lui aussi un évènement et ceci est impossible, puisqu'Il doit être sans début, ni fin. "

 

Le Shaykh An Narûjî commenta cela en disant :

 

" Ce que tout les évènements ont en commun, c'est un début, et puisqu'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) n'a pas de début, Il ne ressemble aux créatures en aucune façon. "

 

Et l'Imâm Ja'far As Sâdiq Ibn Muhammad Ibn 'Alî Ibn Al Husayn Ibn 'Alî Ibn Abî Tâlib (qu'Allâh l'agrée et répande Sa Paix sur lui) a dit :

 

" Celui qui prétend que Allâh est dans quelque chose ou issu de quelque chose ou au-dessus de quelque chose a adoré autre que Allâh, car s’Il était au-dessus de quelque chose Il serait porté, s’Il était dans quelque chose, Il serait limité, s’Il était issu de quelque chose, Il serait entré en existence c’est-à-dire créé " (Abu-l-Qâsim Al Qushayrî - Ar Risâlah, p.6).

 

Telle est donc la doctrine des ahl us sunnah wa-l-jamâ'ah, qui, au contraire de la croyance des mushabbihah et des mujassimah, ne fait pas ressembler Allâh (qu'Il soit exalté) à Ses créatures, L'exaltent et L'exemptent de tout défaut. Comme le disait l'Imâm 'Alî Zayn Ul 'Âbidîn Ibn Al Husayn Ibn 'Alî Ibn Abî Tâlib (qu'Allâh l'agrée et répande Sa Paix sur lui) :

 

" Ô Allâh ! A Toi appartient la louange ! Façonneur des cieux et de la Terre, Détenteur de la Majesté et de la Munificence, Seigneur des seigneurs, Sujet du culte de chaque adorateur, Créateur de toute créature, Héritier de toute chose ! Il n'y a vraiment rien qui soit tel que Lui, aucun savoir ne Lui échappe, Il embrasse et cerne toute chose ! " (Murtadâ Az Zabîdî - It-hâf Sâdat Il Muttaqîn, vol. 4, p.380).

Commenter cet article