at-tawhid.net

L'Attribut Divin de la Parole - Al Kalâm (Al Bûtî, Al Ghazâlî)

4 Mars 2010, 11:51am

Publié par at-tawhid.net

 

Allâh (qu'Il soit exalté) a dit : « Parmi les Messagers, il en est certains d'entre eux que Nous avons élevés au-dessus d'autres. Allâh a parlé à certains d'entre eux, et conféré à d'autres un rang privilégié. » [Sûrah 2 – Âyah 253].

 

Ash Shaykh Muhammad Us Sa'îd Al Bûtî (qu'Allâh le préserve) a dit :

 

« C'est un Attribut pré-éternel d'Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié). Un Attribut par lequel Il ordonne, interdit et informe, cette Parole est exprimée dans ce qu'Allâh (qu'Il soit exalté et magnifié) a révélé à Ses Messagers comme Livres, tels le Qur°ân, la Thora ou l'Injîl.

 

Concernant la preuve de l'existence de cet Attribut pour Allah, les textes sont nombreux dans le Qur°ân et la Sunnah, parmi lesquels on trouve : « […] et Allâh a réellement parlé à Mûsâ » [Sûrah 4 – Âyah 164] ; ainsi que : « Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité [...] » [Sûrah 9 – Âyah 6].

 

Et parmi ces preuves, ce qui a été confirmé dans le hadîth authentique [où il est dit que] le Messager a parlé à son Seigneur la nuit de l'ascension (le voyage nocturne), et les cinq prières y ont été prescrites à ce moment. » [Kubrâ° Ul Yaqîniyyât Il Kawniyyah].

 

Al Hujjat Ul Islâm Abû Hâmid Al Ghazâlî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Il parle, ordonne, interdit, promet et menace par une Parole éternelle qui subsiste au sein de Son Essence. Sa Parole ne ressemble pas à celle des créatures. Elle n'est pas un son provoqué par l'infiltration de l'air ou le choc entre corps matériels, ni une lettre articulée par le mouvement des lèvres et de la langue.

 

Le Qur°ân, la Torah, l'Injîl et le Zabûr (Psaumes) sont Sa Parole et Ses Livres révélés à Ses Messagers.

 

Le Qur°ân est récité par les langues, reproduit dans des textes et gardé dans les cœurs, et il cependant éternel, subsistant par L'Essence d'Allâh (qu'il soit exalté) sans subir la séparation et la discontinuité en passant dans les cœurs et les feuillets. Mûsâ (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a entendu La Parole d'Allâh sans son ni lettre, au même titre que les Véridiques voient L'Essence d'Allâh (qu'Il soit glorifié et magnifié) sans voir une substance ni un accident. » [Qawâ°id Ul 'Aqâ°id].

 

La Parole d'Allâh est ainsi permanente, pré-éternelle, sans commencement et sans fin, comme il en est de tous Ses Attributs. Elle ne se compose pas de lettres, ni de sons et ne ressemble en rien à la parole humaine ou une quelconque chose imaginable par l'esprit.

Commenter cet article