Accueil > Réfutations > Article

La falsification de l'ouvrage Al Ghunyah de l'Imâm 'Abd Ul Qâdir Al Jaylânî par les anthropomorphistes (Al Haytamî)

Aou 21, 2014

abl7860000334-al-gnyah-letalby-taryq-al-haq

Des passages bizarres à tendances anthropomorphistes sont trouvables au sein de l'ouvrage très intéressant qu'est Al Ghunyah Li Tâlibî Tarîq Il Haqq, écrit par l'Imâm As Sayyid 'Abd Ul Qâdir Ibn Mûsâ Al Jaylânî Al Baghdâdî (qu'Allâh l'agrée), lui qui était pourtant l'Imâm de son temps et connu pour la pureté de son tawhîd. Ceci s'explique par le fait qu'il s'agit d'une énième falsification orchestrée par des anthropomorphistes mal intentionnés, au même titre que nous pouvons voir cela de nos jours pour d'autres livres bien connus et falsifiés par les éditions saoudiennes. Le célèbre Muftî de La Mecque de son époque Shihâb Ud Dîn Ahmad Ibn Hajar Al Haytamî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) traita ce problème concernant Al Ghunyah en disant dans l'un des ses énoncés juridiques :

" Au sujet de la question des mots interpolés et introduits dans le livre Al Ghunyah de Shaykh 'Abd Ul Qâdir (qu'Allâh sanctifie son secret) par des gens répugnants [je dis] :

Prenez garde, de peur que vous ne dérapiez et ne soyez égarés par ces choses [douteuses] que l'on trouve dans le livre Al Ghunyah de l'Imâm des Connaisseurs d'Allâh, le Pôle spirituel de l'Islâm et des musulmans, le professeur vénérable, 'Abd Ul Qâdir Al Jaylânî, parce que celles-ci ont été introduites par quelqu'un d'autre ; Allâh le punira, et il devra répondre de ses actes devant Allâh. Quoi qu'il en soit, le Shaykh est lui-même innocent d'une telle calomnie à l'encontre de sa personne exaltée [...]

Et comment serait-il possible qu'il propage une telle position, qui n'a ni fondement ni valeur ? Il était un savant averti et un érudit du Qur°ân, du hadîth et du fiqh tant shâfi'ite que hanbalite. Il connaissait si bien les deux écoles et était une telle autorité qu'il a émis la fatwâ selon les deux ! Et ces choses basses sont attribuées à quelqu'un à qui Allâh a accordé des trésors d'un genre insondable de connaissance et des miracles, aussi bien l'évident et le manifeste que le subtile !

D'ailleurs, il (l'Imâm Al Jaylânî) connaissait très bien la Risâlah de Al Qushayrî et devait ainsi être d'accord avec ce qui y est rapporté d'un des Imâms des musulmans à ce sujet, à savoir Abû 'Uthmân Al Maghribî qui a dit : " Je croyais en la doctrine de la direction d'Allâh, mais quand je suis arrivé à Baghdâd ceci s'est éloigné de mon cœur, à la suite de quoi j'ai écrit à mes compagnons de Makkah que j'avais embrassé l'Islâm à nouveau. " ; à ce moment-là, tous ceux qui le suivaient ont abandonné leur croyance en la direction [au sujet d'Allâh]. "

Fin de citation.

Source : Fatâwâ° Ul Hadîthiyyah de l'Imâm Ahmad Ibn Hajar Al Haytamî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).